31 décembre 2012

Une fin d'année en gris et rose...!


Dernières heures de l'année 2012 avec un ciel tout gris et de jolis sapins roses pour faire écho au billet de Melle Paradis...!


Et dans ma boite à lettre du gris aussi...
Un grand merci à Margot et sa très gentille attention qui me touche beaucoup...!

Très bonne fin d'année à tous et à toutes...! 
et rendez-vous en 2013

29 décembre 2012

Léonora...!

De Elena Poniatoswska, Acte Sud...

4e de couverture : Dans les brumes du Lancashire où elle est née, le Paris bohème des années 1930 où elle s’élève au contact des surréalistes, ou sous le soleil ardent du Mexique où elle choisit d’ancrer sa vie, Leonora Carrington, artiste peintre, romancière et dramaturge, était jusqu’en mai 2011 le dernier symbole vivant de l’« amour fou ».
Une vie comme un roman pour la « Fiancée du vent » de Max Ernst, qui place l’art au centre de ce monde et l’aimera jusqu’à la folie... L’odyssée de Leonora, tout en fuites – tant géographiques que mentales –, porte les rêves et les cauchemars du XXe siècle : l’irruption du nazisme et de la guerre, les exactions de l’Espagne franquiste, mais aussi la résistance et la fraternité, la ferme conviction que l’art peut transformer les consciences.
À tourner les pages du livre de sa vie, on côtoie Breton, Éluard, Ernst, Buñuel, Picasso ou Duchamp, Peggy Guggenheim dans sa fameuse galerie de New York… On s’attache surtout à une femme incandescente, viscéralement libre et passionnée, surréaliste par nature.
Extrait : "Dans la cuisine domine l'odeur de l'agneau. La soupe qui bout cousine avec la litière, le fumier, l'aventure, le crin flottant au vent auquel s' agripper pour ne pas tomber, et la découverte, car en plus des couteaux, les tiroirs renferment des odeurs qui à coup sur viennent de Mésopotamie"....
"En France il est facile de prendre un verre et de le payer une ou deux heures plus tard, et à ce moment là sa mère sera réveillée. Elle demande un cacao.
- Il n'y a pas de cacao - répond le garçon. Café au lait, tisane, thé, chocolat, vin, bière si vous voulez, pas question de cacao.
- Thé, alors.
A coté d'elle, un jeune homme lui jette un regard insistant :
- J'imagine que vous êtes anglaise puisque vous commandez du thé. Je suis allé à Londres, la Tamise est bien jolie. J'ai séjourné à Southampton, où tout est vert.
- Oui, je suppose que c'est vert. Le vert de l'Irlande flamboie comme s'il y avait une lumière sous la terre...


Leonora Carrington

Dali à Beaubourg...!

26 décembre 2012

Oasis...!





Au détour de la petite rue des Gravillier (3e)... Au fond d'une cour  et pour tromper la grisaille Parisienne...  DERRIERE  un petit écrin de verdure pour un dépaysement assuré...

22 décembre 2012

En attendant Noel...!

Carte "Sapin de Noël, réalisée sur une idée de Chrys


2 petits mots pour Virginie et pour vous toutes et vous tous... qui passez  régulièrement me rendre une petite visite sur mon blog... Encore Merci pour toutes Vos visites et tous vos commentaires...! 

Petit meurtre en famille...!

Un jour de septembre 2007, à Coulogne dans le Nord-Pas-de-Calais, les corps sans vie de quatre personnes, le père, la mère, le fils et la fille, ont été retrouvés pendus dans le salon du pavillon familial. Les raisons, n'ont jamais été élucidés. Il était temps d'y remédier, Philippe Cohen--Grillet l'a fait, quitte à tout inventer. Quoi de mieux qu'un bon roman pour révéler nos existences comme un miroir dans lequel nous devrions nous reconnaître... 
Extraits : maman, elle, continuait à nous dévoiler son menu, ou plutôt ce qu'il ne contiendrait pas : "Cette année, pas de chapon. Quand on sait ce qu'on leur fait subir et ce qu'on leur coupe, merci bien." Nous savions donc que nous échapperions aux cris des huîtres dévorées vivantes, au gallinacé émasculé... Le reste de ma visite à "La grande brocante vide-grenier de Noel" à achevé de saper mon moral. Surtout les étals de jouets. Pèle mêle : des poupées Barbie qui avaient l'age d’être grand-mères, dont certaines démembrées ; des puzzles de 3000 pièces dont il ne devrait rester que 2987 morceaux pour reconstituer un paysage de montagne suisse ; une boite de Cluedo sans le chandelier ni le pion du colonel Moutarde... Ma mère m'offrait un pull ou un pantalon. Un bien, "Pas pour tous les jours", "avec des pinces", " de qualité", "qui durera". Ma soeur, elle, s'attendait à une parure housse de couette-édredon ou à un ensemble de linges de toilette (nid-d'abeilles, elle y tenait). Une année, elle reçut un coffret Roger& Gallet Mont-Saint-Michel, avec les savons parfumés et l'eau de Cologne.

Philippe Cohen-Grillet

Haut et Court...! (Premier Roman)


Hector...!



Mon petit lapin est très doux... Il cherche une famille d’accueil .. Il a une face en jersey  tricotée avec un fil d'Alpaga et une face en métis de coton blanc...  On peut l'utiliser comme un petit coussin ou un doudou... Il est en vente dans ma boutique 123 Paris By Eiline  ou via l'onglet contact de mon blog ... 22€ 

21 décembre 2012

Voisinage...!


Source : http://chersvoisins.tumblr.com/

On est toujours là...!

Phase de la lune
Aujourd'hui, et pour la première fois depuis 26000 ans, le soleil c'est levé pour se joindre à l'intersection de la Voie Lactée et du Plan écliptique... (Pas de soleil à l'horizon, mais nous sommes toujours là....)











"Je nomme tentation de Démocrite et recours aux foret de ce mouvement de repli sur mon ame dans un monde détestable. le monde d'avant-hier, c'est celui d'aujourd'hui, ce sera aussi celui de demain : les intrigues politiques, les calamités de la guerre, les jeux de pouvoir, la stratégie cynique des puissants, l’enchaînement des trahison, la complicité de la jalousie, le triomphe de l'injustice, le règne de la critique médiocre... Le repli sur son âme consiste à retrouver le sens de la terre, autrement dit à se réconcilier avec l'essentiel : le mouvement des astres, la logique de la course des planètes, la coïncidence avec les éléments, le rythme des saisons. Extrait :  La tentation de Démocrite de Michel Onfray au édition Galilée.

Démocrite fut dans la Grèce antique un philosophe matérialiste, qui parcourut le monde. Lors de son périple jusqu'en Inde, il fit le constat de la vilénie des hommes, après quoi, il fit construire une petite cabane au fond de son jardin pour y finir en sage le restant de ses jours.






Exposition de photographies 

La forêts

de Laurent Monlau

Galerie : Le petit endroit 


20 décembre 2012

Un dimanche "Chez ma Tante"



Dimanche par hasard je suis tombée sur cette expo 
BIJOUX D'ARTISTES, UNE COLLECTION... c'est la troisième exposition proposée par le Crédit Municipal dans le cadre de ses rendez-vous culturels. On peut y découvrir 160 bijoux créés par les plus grands artistes du XXème siècle :  Picasso, Alexandre Calder, Man Ray, Jean Arp, André Derain, Niki de St-Phalle, Giacometti, Anish kapoor, Louise Bourgeois, Salvador Dali.... On y découvre de superbes bijoux uniques, ou, édités en série très limitée. Cette exposition fait suite à celle réalisée en 2009 au Musée de Temps de Besançon.  Mais dommage, pas de possibilité de prendre des photos... Même si je ne suis pas très fourrure comme fille, un coup de coeur pour le bracelet  (en photo) de Meret OPPENHEIM  créé en 1935 et les broches araignées de Louise Bourgeois (1996)..!  A voir jusqu'au 8 janvier 2013 



19 décembre 2012

Voulez-vous danser...?


Pas de biche, Arabesques, Petits battements, cabriole, Saut de chat, 
Pirouette cacahuète...! 

18 décembre 2012

Une robe pour ma canette...!


 Après  un pull pour ma théière et afin de répondre au N° 148 des Sérial crocheteuses de la semaine... Voilà une robe pour ma canette... Cela tombe bien car  Elle aime le violet et moi aussi... Voici donc... en quelques tours de mailles serrés un petit vase léger et nomade à poser partout...! 

Grand nettoyage quotidien...!

7h31 -  Nettoyage des trottoirs 
Un petit coup à droite...
Un petit coup à gauche
7h49 - Nous avons affaire à un employé municipal très consciencieux  car il est revenu, certainement qu'il avait oublié une petite crotte...! lol

8h30 - C'est au tour des camions à eau  d'entrer en action...!
C'est la nouvelle marotte du maire (Vert) de mon quartier passer tous les trottoirs au jet d'eau, très judicieux lorsque cela fait 15 jours qu'il pleut des cordes...! J'oublie de vous dire que sur le Boulevard, le ramassage des poubelles à lieu le matin vers 6h et que dans la rue sous ma fenêtre c'est le soir vers 23h... Comme ça on ne s'ennuie jamais...!!!

Et dire qu'on nous culpabilise en permanence  car  on pollue avec nos voitures, on gaspille l'eau, on produit trop de déchets... etc...!  C'est quand la révolution...?