11 février 2015

Love in a Fallen City


Dans le verre, les débris de thé s'accumulaient d'un côté et des feuilles vertes collées obliquement contre la paroi ressemblaient, dans la lumière, à un bananier en pleine croissance. Le visage tout contre le verre, Lio-su regardait ce que Liu-yuan, le buste penché vers elle, lui indiquait du doigt. A travers la végétation verdoyante du verre de thé, elle sentit soudain deux yeux qui l'observaient avec un semblant de sourire et elle cessa alors de regarder, sourit aussi.
- Je vais vous emmener en Malaisie, dit Liu-yuan
- Pour y faire quoi ?
- Retourner à la nature, répondit-il.
Il se concentra un moment, puis continua :
- Seulement, je ne peux pas vous imaginer en train de courir la jungle dans vos robes fourreaux... Et je n'arrive pas à vous imaginer sans...!

Love in a Fallen City - Eileen Chang


8 commentaires:

  1. "la jungle dans des robes fourreaux...." intriguant!

    et quant a la roue par la nuit.....oh oui, je fais mes plannings!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'attends au pied de la roue... mais pas trop longtemps car il fait très froid...:)

      Supprimer
  2. Une photo comme un collage... Intrigante et magnifique !
    Beau samedi Eiline.
    Des bises de l'Ouest

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci... Un joli tableau en vitrine et dont je n’arrive plus à déceler le vrai du faux ou du reflet...!
      Bon dimanche encore bien gris à Paris...

      Supprimer
  3. Tes photos prennent une nouvelle texture !
    Ton manteau est beau.
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as remarqué mon nouveau manteau, j'en suis super contente d'autant plus que j'ai fait une très bonne affaire... ! Biz

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...