16 septembre 2014

HPP et Petites perturbations....

002
undefined
Ce matin en faisant une requête sur google, pour trouver l'adresse du service d'ORL de l’hôpital Lariboisière à Paris, j'ai fait une erreur j'ai tapé HPP au lieu de APHP et voici le contenu proposé par Wikipédia...! Je ne sais pas si cela répond à mes problème d'équilibre...?  

Alors, pour tout x dans I, l'expression

  f(x) = f(a)
  + \frac{f'(a)}{1!}(x - a)
  + \frac{f^{(2)}(a)}{2!}(x - a)^2
  + \cdots
  + \frac{f^{(n)}(a)}{n!}(x - a)^n
  + R_n(x)
ou son équivalent
\displaystyle f(x) =\sum_{k=0}^n \frac{f^{(k)}(a)}{k!}(x-a)^k + R_n(x)
définit un reste Rn(x)  dont le comportement s'apparente au monôme (x – a)n + 1.
En mécanique des milieux continus, HPP désigne l'Hypothèse des Petites Perturbations (sous-entendu d'un état d'équilibre). Elle permet d'envisager une linéarisation des équations statiques ou dynamiques décrivant l'état, ce qui simplifie à la fois l'analyse théorique et le traitement numérique. Dans ce procédé, seul le premier ordre du développement de Taylor (autour des valeurs d'équilibre) est conservé, ce qui est légitimé par l'HPP.
Cette hypothèse est à la base du calcul des fréquences et mouvements propres

Paris - 17:00 - Temps clair -   27°C 
Précipitations : 0% - Humidité : 45% - Vent : 2 km/h

2 commentaires:

  1. J'ai toujours été nulle en maths mais là j'avoue que "l'équation" est totalement incompréhensible pour moi !
    Mais jolie photo pour un joli temps parisien :-)

    RépondreSupprimer
  2. Tu n'as pas tapé HP , c'est déjà ça !
    J'aime ' expression : hypothèse des petites perturbations... ça me correspond !
    Biz

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...