2 juin 2013

Photographie ZHANG KECHUN


"Elle avait bon appétit, sucrait son thé dont elle buvait tasse sur tasse, agissant de même avec la crème de haricots rouges à la fleur de cannelier. Elle dévorait les nougats au sésame et les kumquats confits posés sur la table....

Elle sentit très distinctement l'odeur de la chaux fraîche du plafond qui lui picotait les narines. Au dernier instant, elle eut encore le temps d'éprouver le regret d'avoir revêtu à deux reprises une robe de mariée, dans les studios et pendant la finale de Miss Shanghai, alors qu'elle ne la portait pas au moment précis où cette robe aurait été de mise...

A l'heure  du déjeuner, elle entra dans la cuisine où elle vit le bouillon de poule qu'elle avait fait mijoter la veille. Elle tisonna le feu, mis la marmite à chauffer, puis lava du riz en regarda la pluie par la fenêtre... Elle sentit le riche parfum du bouillon de poule, qui lui donna l'espoir d'une issue. Elle devait faire face à la situation présent, et ensuite elle verrait bien..." 

WANG Anyi - Le chant des regrets éternels

2 commentaires:

  1. Un petit coup de mou?
    ...ensuite, elle verrait bien...
    Il y a le Chant des possibles !
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut le dire énorme coup de mou...! bisous

      Supprimer