3 juin 2013

La fenêtre à l'Est...

@ photo Eiline - Madère - Mai 2012
"Près de la fenêtre à l'est silencieuse, mon rêve
de sieste vacille
comment supporter qu'à la pluie printanière s'ajoute
le froid printanier ?
Le garçon de campagne n'a pas encore annoncé que
le thé est prêt
sur l'oreiller je me mets à lire le livre de Chuang tzu"
 Tao - L'art de vivre du poète chinois - Moundarren

9 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui, je repartirai bien pour un petit séjour à Madère..!

      Supprimer
  2. Point de verbiage ici,
    Aucune élucabration...
    Une fenêtre sur un espace intérieur,
    Toujours dévoilé avec douceur!
    - J'aime le nouveau voilage -
    Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très joliment dit... merci...bizzz

      Supprimer
  3. un petit moment chinois, quoi? (melange avec la madere.) tres poetique. qui console, mais avec un peu de soleil peut-etre moins besoin des consolations d'art, et de la poesie?

    ici, gris aussi a los angeles......bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que l'art et la poésie sont toujours là pour patienter et attendre le soleil...! bises

      Supprimer
  4. On rêve devant un tel lieu... on s'évade...
    Belle journée ensoleillée Eiline

    RépondreSupprimer
  5. Trés beau et reposant, il doit y faire bon en vacances, bonne journee encore ensoleillée chez moi, bises.

    RépondreSupprimer