10 février 2013

Un jour, je suis morte

"Je suis  volante, libre, de cette liberté inquiétante qu'on ressent en pleine mer. Je flotte au dessus des passions comme un vaisseau sans amarres. Je regarde. Rien ne me concerne. Rien ne me ressemble. Ceux qui pourraient me ressembler se taisent, abîmés dans le silence de la culpabilité. Ma lucidité est pacifique, mais solitaire.... Les inattentifs - les plus nombreux - voient dans ma bonne humeur constante un signe exceptionnel de vitalité. Ils me demandent mon secret de longévité, la recette de mon tonus.
Les sages se tiennent à distance, perplexes. Ils flairent l'embrouille, la mascarade. Ou le mal caché, attention, elle est peut-être contagieuse...
- Personne ne s'aperçoit que je suis morte...
Ou personne ne s'est donné le mal de me le dire"....


Macha Méril  "un jour, je suis morte. J'ai eu du mal à m'en remettre. Je ne m'en remets pas en vérité."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...