4 octobre 2012


Caméra au poing, Coline Serreau a parcouru le monde pendant près de trois ans à la rencontre de femmes et d’hommes de terrain, penseurs et économistes, qui expérimentent localement, avec succès, des solutions pour panser les plaies d’une terre trop longtemps maltraitée. Pierre Rabhi, Claude et Lydia Bourguignon, les paysans sans terre du Brésil, Kokopelli en Inde, M. Antoniets en Ukraine… tour à tour drôles et émouvants, combatifs et inspirés, ils sont ces résistants, ces amoureux de la terre, dont le documentaire de Coline Serreau porte la voix.
Cette série d’entretiens d’une incroyable concordance prouve un autre possible : une réponse concrète aux défis écologiques et plus largement à la crise de civilisation que nous traversons. Oui, des solutions locales et des alternatives concrètes pour un meilleur partage des avoirs et des savoirs existent... A voir en ce moment sur la TV d'Orange, en vidéo ou en livre...!

4 commentaires:

  1. Le livre que j'ai envie de lire en cette période trouble. Merci Eiline et très bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un beau film, je crois beaucoup aux initiatives locales pour créer de nouvelles perspectives d'avenir respectueuses de la planete et de l'humain, donc moins mercantiles... Bon week-end à toi aussi

      Supprimer
  2. Ton post me fait bien plaisir, je partage en tous points ton avis et avait également fait un post sur mon blog en avril 2010 quand le film est sorti. J'avais eu la chance d'assister à l'avant première avec Colline Serreau qui faisait la promo, une rencontre très intéressante. En janvier 2013 à Grenoble ou j'habite, l'association de mon père (la passion du bois) qui est orientée sur la réflexion de l'indépendance énergétique par le biais d'un élément naturel et renouvelable, le bois, est organisée une conférence avec Claude Bourguignon qui viendra nous parler de l'agriculture du futur, par le biais d'une terre vivante et nourricière.J'ai grand espoir qu'il y fasse succès.Il est grand temps de relever les manches et d'oeuvrer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire.
      Ce film était vraiment très intéressant... et j'espère qu'il y aura une prise de conscience...

      Supprimer