23 mars 2011

Un nuage dans le ciel...!

Aujourd'hui, des éléments radioactifs issus de l' accident nucléaire au Japon devraient survoler la France cet après-midi. L' autorité de sûreté nucléaire indique "Il n' y a aucune conséquence possible en termes de santé pour les Français"...Petit bémol de la part de Yannick Rousselet de Greenpeace : "Le problème, c' est que l' on ne sait pas exactement de quoi il est composé. L'ASN oublie de dire que ce nuage pourrait transporter des radioéléments extrêmement radiotoxiques. Ainsi, on estime qu' il suffit d' un millionième de gramme de plutonium pour déclencher un cancer bronco-pulmonaire. Pour Roland Desbordes, président de la Criiad : Si les calculs de l'ASN sont justes et compte tenu de ce que l' on a mesuré à Tokyo le 15 mars dernier, on est au niveau du risque ridicule. Mais on ne peut pas écarter complètement l' hypothèse qu' ils se soient trompés"...!  Source : Métro - 22 mars 2011

7 commentaires:

  1. Et je me dis juste que ce nuage va passer non stop puisque les rejets sont non-stop depuis 12 jours...Dans la logique, par exemple, ce qui émane aujourd'hui sera là dans plus ou moins 10 jours ici encore !!
    Bonne journée qd même Eiline !!
    Samantha

    RépondreSupprimer
  2. Une pensée pour le Japon .
    Tout le monde se veut rassurant..; Ici comme là bas !

    Et moi qui voulait préparer le potager ...

    RépondreSupprimer
  3. Maya Lou : ça ne s'arrange pas vraiment...la centrale vient d'être évacuée...on croise les doigts pour que la situation ne s’aggrave pas...

    RépondreSupprimer
  4. Peu rassurant tout cela ! Et toujours une pensée pour le Japon.

    RépondreSupprimer
  5. Samantha ...Oui, c'est vrai...! Météo France assure que ça ne va pas stagner...!!! Très bonne journée malgré tout...!

    RépondreSupprimer
  6. Margot : pas très rassurant...mais rien par rapport a la situation des sinistrés du Japon..!

    RépondreSupprimer
  7. C'est étrange tout ça, tout va bien pour la France, pas de risque avec le nuage nucléaire, je n'y crois qu'à moitié.
    Je pense fort aux Japonais.

    RépondreSupprimer